About

Who am I ?

  My name is Jean-Baptiste and I have been living in Japan since 2005. After several years in Tōkyō, it was Osaka fu that I chose to establish my home there, where I now live with my wife and our two daughters.
  I was granted permanent resident status in September 2017, which allowed me to purchase a house in my name in December of that year. I immediately left my job as artistic director web in the process to devote myself fully to the online store.

  In life I have many passions. I'm not going to list them all, but two of them are directly related to what led me to create this online store ; the one to collect cards and the one to play on arcade bollards.

  Arcade terminals played with cards; it is the ultimate fusion of my two passions !

   Imaginez-vous au Japon dans une salle d’arcade. Gashapon, échangeurs de monnaie, UFO catcher, bornes d’arcade, tout y est pour votre plus grand plaisir.
  Vous vous installez devant une machine, puis vous y glissez une pièce de 100 yen. Le jingle retentit, une carte tombe. Vous passez votre main par la petite trappe située au bas de celle-ci pour y sortir votre carte et la découvrir. Bonne pioche, mauvaise pioche ? Seule la chance peut vous le dire. Puis la partie commence. Vous posez votre carte fraichement acquise sur le plateau de jeu, le personnage prend vie à l’écran, vous jouez et vous vous éclatez comme un enfant. Et que c’est bon ! La partie est terminée, le personnage utilisé gagne de l’expérience. Il sera encore plus fort la prochaine fois. Plus tard, une fois rentré à la maison, la carte viendra prendre place dans un classeur et faire grossir votre collection. Elle pourra être ressortie selon vos envies ou vos besoins en skills pour continuer l’aventure.

  J’aime particulièrement les bornes d’arcade qui se jouent avec des cartes, tickets ou autres « collectibles » physiques. Étant un collectionneur, j’aime bien repartir avec quelque-chose entre les mains et aussi parce que l’on peut s’en resservir par la suite.
  J’ai bien entendu une grosse préférence pour SUPER DRAGON BALL HEROES puisque Dragon Ball était diffusé à la télévision pendant mon enfance. C’est également le jeu le plus joué sur borne d’arcade dans tout l’archipel. Et franchement, il est largement à la hauteur de sa réputation. Que ce soit de nouvelles cartes, de nouvelles missions, objets, ou évènements, on n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer.
SUPER DRAGON BALL HEROES game center card

Which led me to create the cardotaku.com online shop

  Je pense que vous avez une petite idée de ce qui m’a conduit à créer la boutique en ligne CARDOTAKU.com

  C’est simple. Étant un très gros fan et un bon joueur sur borne d'arcade de SUPER DRAGON BALL HEROES (anciennement DRAGON BALL HEROES sur laquelle j’ai commencé), j’ai accumulé très rapidement énormément de cartes en plus de dix exemplaires chacune.

  Plus tard, j’ai commencé à partager ma passion sur internet et j’ai remarqué que beaucoup de personnes, en dehors du Japon, s’intéressaient aux cartes de cette collection. J’étais franchement content et surpris qu’autant de personnes connaissent. Je me suis senti moins seul.

  J’allais beaucoup au game center, sans forcément jouer chaque partie, mais surtout pour acheter des cartes dans l’espoir de tirer celles que je n’avais pas encore, afin de terminer ma collection du moment. Je jouais quand même deux ou trois parties, mais j’achetais toujours 20 ou 30 cartes à chaque fois. J’ai dépensé pas mal d’argent, et encore une fois, accumulé des doublons à ne savoir qu’en faire.

  Par la suite j’ai calculé que ça me reviendrait moins cher d’acheter les cartes qui me manquaient à des particuliers, quitte à y mettre le prix, plutôt que d’espérer tomber sur la bonne carte en en tirant encore et encore à la machine.

  Les mois passaient et j’ai découvert certaines boutiques spécialisées dans le rachat vente de cartes à jouer. Je connaissais déjà ces boutiques, mais disons que je me m’étais arrêté sur l’image des boutiques vendant des cartes en très mauvais état disposées dans des casiers. Pour vous la faire courte, j’ai finalement trouvé où me procurer des cartes absolument neuves.

  C’est alors que l’idée m’est venue de créer ma propre boutique en ligne. Aussi bien pour aider les gens à se procurer des cartes, que pour vendre mes doubles, et ainsi récupérer un peu d’argent à investir dans l’achat de cartes pour finir plus facilement mes collections. Finalement, j’ai carrément acheté des cartes pour les revendre et pour offrir un choix plus fourni sur la boutique.

  J’ai pris goût à faire ça et à l’heure actuelle la boutique me permet de faire bien plus que de compléter mes collections. Ça me permet de vivre de ma passion à temps plein, de travailler à la maison, de profiter de ma famille, de pouvoir partager ma passion avec vous et d’être libre de gérer mon temps comme bon me semble.

SDBH, mais pas que

  Hormis les cartes DRAGON BALL HEROES et SUPER DRAGON BALL HEROES, je m'intéresse à beaucoup d'autres licences. Je n'ai aucune honte à dire que je m'intéresse aussi aux cartes pour filles (AIKATSU STARS!, Disney Magic Castle), que j’ai dans mes collections et qu’il m’arrive d’y jouer (ce sont des jeux de rythme). Je joue également à BLACK CLOVER GRIMOIRE BATTLE, GUNDAM TRY AGE, BOKU NO HERO ACADEMIA GEKITOTSU! HEROES BATTLE, Pokémon Ga-Olé, The SNACK WORLD JARASTA, Fight! DRAGON QUEST Scan Butlers, et bien d’autres encore.
  Comme Picasso avec ses tableaux, j’ai mes périodes avec « mes » bornes. Je joue parfois beaucoup qu’à une borne, puis qu’à une autre, etc, par roulements, mais je reviens toujours sur SUPER DRAGON BALL HEROES.
  Je le répète, je suis un grand fan des bornes d’arcade, j’aime tout tester, j’aime également les trading card game pour le plaisir de collectionner. En gros j'aimerais beaucoup avoir toutes les cartes de tout ce qui se fait.
  J’essaie de vous en faire profiter au maximum en vous proposant le plus possible de licences différentes sur la boutique.
DRAGON QUEST Scan Butlers

Depuis juin 2017

  L’idée d’ouvrir une boutique m’a trotté dans la tête pendant plusieurs mois avant que je ne ne franchisse le pas. Mais c’était plus une idée utopique qu’un réel projet. Vous savez le genre d’idée dont on se dit que ça serait bien de faire, mais qu’on ne réalisera jamais car on sait d’avance que ça ne fonctionnera pas.
  Plusieurs choses me confortaient dans l’inaction.

  Tout d’abord, j’avais l’idée préconçue que les collectionneurs continueraient d’acheter leurs cartes sur le site mondialement connu de reventes entre particuliers, et qu’ils ne chercheraient jamais sur un moteur de recherches pour voir si ils peuvent trouver leurs cartes ailleurs.

  Je me disais que je n’aurais jamais de visiteurs, encore moins de ventes.

  Ensuite, il y a avait deux autres énormes difficultés ; l’une de calculer les prix des cartes, qui varient sans arrêt, et l’autre, de ne jamais être sûr de pouvoir les trouver au bon moment en cas de vente si je ne les avais pas en stock. Car étant aussi des objets de collection, on trouve certaines cartes pendant certaines périodes et plus du tout pendant un certain temps. Donc quand une carte n’est disponible nulle part, le jour où on la retrouve enfin, elle n’est plus au même prix, et je ne vous parle pas des quantités qui ne sont pas illimitées.
  Il ne s’agit pas de vendre des bonbons que l’on trouvent partout, tout le temps et aux mêmes prix, mais bien des cartes de collection, qui vont et viennent, qui disparaissent et réapparaissent et dont les prix changent sans arrêt.

  Une autre interrogation me faisait fortement douter du bien fondé de cette entreprise ; c’était le fait que personne, à ma connaissance, n’avait encore proposé de concept similaire. C’est à dire faire une boutique en ligne dédiée à la vente de cartes à l’unité depuis le Japon ouverte à l’international.
  Je me disais, si personne ne l’a fait ou si je ne trouve aucun site, c’est qu’il y a  forcément une bonne raison à cela. Ou encore, c’est que ça ne doit pas ou que ça n’a pas dû fonctionner.

  Finalement, en juin 2017 un élément déclencheur à fait que j’ai franchi le pas. Je me suis attelé à la création de la boutique en quelques jours avant de l’ouvrir publiquement.

  Comme je l’avais prévu, je n’avais pas beaucoup de ventes. Un peu plus d’une trentaine sur les mois de juin, juillet et août 2017.
  Mais une chose est sûre, j’avais été au bout des choses et je n’aurais pas le regret de ne pas avoir essayé ou que quelqu’un le fasse à ma place.

  Et puis en septembre 2017, satisfaites de mon travail, les bonnes personnes m’ont fait confiance, ont commencé à parler de ma boutique sur internet et de mon travail. De fil en aiguille tout s’est accéléré très vite, et je leur en resterai éternellement reconnaissant.

Rebondissement et fin d'une aventure évitée de justesse

  Début juin 2018, ma banque me contacte pour me demander des justificatifs prouvant que j’ai l’autorisation officielle de Bandai Namco pour revendre les cartes de cette marque (ainsi que celles des autres fabricants), m’expliquant qu’il s’agit d’une procédure afin vérifier que je ne vends pas de copies mais bel et bien des cartes officielles.
  Bien entendu, toutes les transactions ont été gelées immédiatement sans crier gare, et ce, jusqu’à ce je sois en mesure de fournir les justificatifs. Inutile de vous raconter l’état dans lequel ça m’a mis.
  Au niveau des commandes, ça restait inchangé. Je continuais d’en recevoir tout les jours, je les préparais et les envoyais en temps et en heure sans changer mes habitudes. Aucune personne n’a été impactée par la situation hormis moi. Effectivement, les payements des commandes étaient bien pris en compte, mais de mon côté je ne touchais absolument pas un centime.
  Pendant cette période interminable j’ai dû y allé doucement sur les achats des cartes pour la remise en stock.
  Quant à mon argent personnel, il diminuait dangereusement vite.
  Fort heureusement j’ai finalement obtenu les justificatifs, je ne vous dirai pas comment, et la situation s’est débloquée in extremis après deux semaines de stress intense.
  Ouf, une sacrée épreuve. Mais j’ai maintenant la certitude de pouvoir continuer cette activité sereinement sur ce point là.

Présent, futur et projets à venir

  Je gère 100% des stocks des produits que je vous propose sur la boutique. C’est à dire que tout ce qui est en disponible sur la boutique, l’est aussi chez moi, physiquement. Je ne vends pas plus de cartes que je n’en possède et je ne vends jamais de cartes avant de les avoir. Encore moins des précommandes sur des cartes qui ne sont pas encore disponibles (excepté les packs premium Carddass qui sont vendus uniquement en précommandes). Je préfère d’abord avoir les cartes en main, ensuite les compter, puis les mettre en ligne ou les remettre en stock. C’est plus prudent et plus beaucoup plus sérieux.
  Si  une carte est épuisée sur la boutique, ça veut dire que je ne le l’ai plus en stock. J’essaie alors de me la procurer rapidement afin de toujours en avoir en permanence.
  En effet, il arrive que certaines cartes ne soient pas disponibles pendant un certain temps dû à leur ancienneté et ou à leur rareté. Je les cherche parfois pour voir si elles sont à nouveau disponibles. Il m’est donc difficile de pouvoir vous proposer celles-ci en permanence.

  Je travaille seul. Je fais la boutique, je gère les achats, la mise en ligne les ventes, les préparations de commandes, les envois, tout tout seul en tant qu’auto-entrepreneur.
  Je n’ai malheureusement pas encore assez de revenus pour pouvoir passer au stade supérieur qui sera la création d’une entreprise par actions (une kabushiki gaisha en japonais), la location de locaux dédiés à l’entreprise et l’embauche de personnel pour m’aider dans mon travail.
  Avoir une entreprise par actions me permettra de vous proposer les mêmes prix que ceux du marché japonais.

  J’espère par la suite me dégager de certaines taches pour consacrer plus de temps au partage de ma passion.
  Ça passera par plus de partages sur les médias sociaux, par la créations de vidéos travaillées sur différents sujets, des visites d’évènements, pouvoir rencontrer des collectionneurs en visite, leur faire visiter un peu ma ville, etc.
  Et puis un jour, pourquoi pas créer une boutique physique qui sait. Seul l’avenir nous le dira.

  En achetant sur la boutique CARDOTAKU.com, vous ne vous faites pas seulement plaisir, mais vous participez également à l’évolution de celle-ci, m’encouragez aussi dans mes projets et faites vivre une famille de 4 personnes.
  Le simple fait de parler de ma boutique, de partager mes publications, m’est également d’une aide précieuse. Et pour tout ça je vous remercie du fond du cœur.
CARDOTAKU.com Stock de quelques cartes SUPER DRAGON BALL HEROES

Cartes et autres produits sur demande


  Financièrement parlant, j’ai démarré la boutique de zéro. La seule source d’investissement que j’avais était une partie de mon salaire que j’utilisais pour acheter des cartes quand j’étais encore employé en entreprise.

  J’ai aussi réinvesti les bénéfices gagnés grâce aux ventes pour acheter et proposer encore plus de cartes. Chose que je continue de faire.
  Tout ça pour vous dire qu’il existe des milliers de cartes que je pourrais vous proposer, mais pas immédiatement car le budget que je peux allouer à l’achat des cartes n’est pas illimité. Il dépend entièrement de vos achats.
  Mais si vous souhaitez par exemple, des cartes plus anciennes que je ne propose pas encore sur la boutique (ça viendra petit à petit), ou des cartes d’autres licences, et bien sachez que je peux quand même vous les procurer. Enfin dans la limite du disponible bien entendu.
  Pour ce faire, il suffit juste de me contacter, ici ou là, et de me donner les références de ce que vous souhaitez. Et je regarderai pour vous rapidement.
  Comme ça, même si je n’ai pas encore toutes les cartes en stock dans tout ce qu’on peut trouver, ça vous permet quand même de vous les procurer.
  Si vous souhaitez autre chose que des cartes, par exemple des shikishi, autocollants, classeurs, etc, cela fonctionne aussi.

  Merci pour votre fidélité et pour vos encouragements au quotidien, et bonne collection à vous.

Cardialement, Jean-Baptiste